Et si les résolutions se tenaient dès le 31?

Voilà, Noël est passé.

C’en est fini des innombrables repas de famille sans fin.Tu te promets de ne plus jamais retoucher à une huître. Tu te fais même grand défenseur de la cause des oies et canards gavés pour finir parsemés de baies rouges et badigeonnés de marmelade de figue. Te voilà désormais épargné des moments de gêne qui rendraient presque agréables les étreintes insoutenables de Tante Michèle: “Et toi, Alphonse, les amours?”

Et si les résolutions se prenaient dès le 31?

L’heure en est donc à la capitulation entre cet éternel enfant que tu es resté et cette immortelle magie de Noël, aux semblants de châtiment. Libéré d’un poids (au sens figuré, tu as bien pris 5 kg), tu reprends goût à tes habitudes étudiantes que tu avais délaissées au dépens de ta petite famille: il est si réconfortant de n’avoir que trois pâtes à déguster sur son lit de fond de pot de sauce tomate périmée en guise de repas!

Les jours passent et tu te revigores. Seules quelques interrogations persistent. Ton cœur balance, en effet, entre culpabilité et rancoeur. Tu trouves démesurée cette montre hors de prix dont t’a fait cadeau – qui dis-je, offrande – ta Mamie qui n’a toujours eu d’yeux que pour toi, au regard de ce que tu as pu accomplir cette année en dehors de tes partiels validés aux rattrapages, de ses conseils santé de grand-mère suivies à la lettre après être tombé malade ou de toutes ces conquêtes avec qui tu avais été courtois – en leur tenant la porte – avant de les laisser sans nouvelles en lendemain de soirée. Travail, Santé, Amour. D’un autre côté, alors même que tu as offert à l’ensemble de ta famille la même boîte de chocolat trouvée à la Gare dans un sac que tu as hâtivement considéré comme oublié, tu ne comprends pas ce bonnet en laine au mélange de couleurs qui ferait pâlir un caméléon que t’ont offert tes parents pour seul cadeau. Et ce malgré leur ajout: « Il est connecté, Bluetooth tu sais! » Les questions existentielles se succèdent et ne trouvent aucune réponse avant d’être résumée en une: « Je vaux ça moi ? »

Et si les résolutions se tenaient dès le 31?

Comme chaque année, tu oublies. Et puis comment faire autrement quand, enfant gâté que tu es, tu as eu de quoi subvenir à tous tes besoins au moins jusqu’au prochain Noël?

Ainsi, tu te laisses aller à rêvasser sans te soucier du temps qui passe ni des autres. Cela dit, comment ne pas se prendre pour le nombril du monde étant données les dimensions qu’a pris ton bidon à force de festins? Tu profites de cette période de flottement qu’instaure l’entre-deux-fêtes. Tout va pour le mieux. Enfin, tout allait pour le mieux jusqu’à ce que dans un élan des plus hypocrites qu’il soit tu essayes de te remémorer les cadeaux que tu avais pu recevoir l’année précédente histoire d’évaluer l’état financier de ton entourage ou plutôt voir, à travers la valeur de tes cadeaux, si on tient à toi proportionnellement inverse au temps passé auprès de ta famille au cours de l’année. C’est alors que tu te souviens également du nouvel an de l’année précédente, pas de la soirée, tu ne t’en es jamais souvenu. Non, tu te souviens de ces promesses que tu t’étais juré de tenir: peu conventionnel, tu avais opté pour le triptyque dont tu sembles avoir bien hérité de ta Mamie: Travail, Santé, Amour. Adieu l’oisiveté, les beuveries, les coups d’un soir ; Bonjour la recherche de stage dès le mois de Janvier, les fins de soirée à 21h30 et l’amour d’une vie.

Et tu en arrives à la sempiternelle conclusion qu’une fois de plus, tu n’en as fait qu’à tête et que les fameuses résolutions du 31 Décembre n’ont pas eu plus de valeurs que des promesses électorales. Mais comment donc faire pour s’assurer de tenir ses fichues promesses? Le Dahu vous propose LA solution: se les imposer dès le 31! Ainsi, aucun risque de procrastination! On prend le taureau par les cornes et on démarre 2018 sur les chapeaux de roues! Le Dahu vous accompagne tout au long du premier jour du reste de votre vie!

8h00

L’heure de se réveiller! Quelle idée de profiter des vacances pour se reposer! Rappelez-vous que la paresse est un péché et qu’il n’existe rien de plus agréable que de se réveiller dans la nuit noire en cette période hivernale.

8h10

Que souhaitiez-vous faire avec ce pot de Nutella? Vous vous êtes fait voeu de garder la ligne, ce sera graines de courges et pétales de coquelicot pour commencer la journée!

8h45

Arrive l’heure du jogging matinal! Le ventre vide et une condition physique apitoyante vous amènent tout naturellement à une perte de connaissance au bout d’une centaine de mètres.

15h00

Vous vous réveillez à l’hôpital, sermonné par le médecin qui vous reproche d’être inconscient ainsi que de mener train de vie négligé et qui vous recommande vivement de prendre des résolutions pour l’année à venir si vous ne voulez pas trépasser!

16h15

Votre petite forme ne vous abat pas, vous sortez de l’hôpital et êtes déterminé à faire de ce 31 une journée exemplaire!

16h18

Ecolo depuis à peine une dizaine de minute, vous décidez de rentrer chez vous en vélo plutôt que de cautionner tout moyen de transport aux effets néfastes pour la faune et la flore.

16h19

Vous vous souvenez que vous sortez tout de même de l’hôpital et faites le choix du métro.

17h04

Vous voilà enfin chez vous! Néanmoins en grand samaritain vous avez fait don de toutes vos finances par-ci par-là sur votre chemin au gré des mains tendues et n’avez plus eu de quoi acheter de quoi ne pas arriver les mains vides à la soirée organisée par cette personne qui hante vos nuits depuis des semaines. Ce sera un pack de 1664 et le risque de la vexer.

17h10

Aussi sérieux que vous êtes devenu, et malgré le fait que la rentrée soit encore dans une semaine vous vous décidez à prendre de l’avance sur le programme scolaire!

17h12

Vous vous surprenez à rêvasser, à penser à cet ange que vous retrouverez ce soir dans votre plus bel accoutrement.

17h13

Vous vous ressaisissez immédiatement et vous remettez à la tâche!

17h22

Vous réalisez peu à peu à quel point vos cours avaient une vertu soporifff…

20h22

Vous vous réveillez en sursaut! Le rendez-vous est dans moins de 10 minutes et vous êtes déterminé à ne pas manquer à votre promesse de ponctualité! Vous vous résignez à venir en prince charmant, tout ce qui vous passe par la main est digne de vous habiller, vous empoignez votre présent, et profiterez de l’ascenseur pour faire votre toilette!

20h23

Votre voisine sort comme par hasard au même moment, vous entrez en même temps dans l’ascenseur et votre pudeur vous empêche de vous regarder dans la glace ne serait ce que pour recoiffer cette étrange silhouette qui se dessine dans le coin de votre œil. Pire encore, vous comprenez à la grimace de votre voisine qu’un peu de dentifrice n’aurait pas été de trop. Quoiqu’il en soit, vous serez à l’heure!

20h30

Quelque peu transpirant vous arrivez tant bien que mal chez votre bien-aimé(e)! Vous toquez, il/elle ouvre, vos regards se croisent (très brièvement), puis le sien se penche sur le pack, avant qu’il/elle vous laisse entrer. S’ensuit une bonne demie-heure de solitude: qui a décrété qu’il fallait être ponctuel pour une soirée du Nouvel An? Même le maître/ la maîtresse de maison ne saurait vous accorder du temps étant donné son propre retard. Vous avez tout le loisir de constater que vos vêtements sont dépareillés en plus d’être pour la plupart à l’envers.

21h30

La plupart des invités sont arrivés. Les premières bouteilles de vin s’ouvrent, les petits fours circulent. Votre choix d’une vie saine vous pousse à poliment refuser tour à tour les coupes et plateaux.

22h00

Votre ventre crie famine tandis que vous ne comprenez décidément pas ce qui peut rendre votre entourage si joyeux et vous si exclu…

23h05

Vous apercevez votre tendre et cher(e) esseulé(e) et tentez de lui faire comprendre une bonne fois pour toute vos sentiments pour il/elle. Il semblerait qu’il/elle partage les mêmes intentions. Les choses s’emballent ; il/elle vous tend une coupe ; vous avez le malheur de lui refuser cet énième verre et le toupet de lui refuser au nom des résolutions 2017! Vous saisissez son regard vers le ciel plein de mépris et souhaitez rattraper la situation en lui explicitant votre nouveau train de vie. Il/elle feint une envie pressante, disparaît, vous l’avez perdu(e).

00h00

Les cris en communion pour annoncer 2018 vous extirpe de votre désespoir.

00h05

Vous replongez dans la tristesse avant de vous dire qu’il va être l’heure d’y aller si vous ne voulez pas être fatigué pour votre footing de demain.

00h10

Il/elle vous rattrape sur le pas de la porte et s’excuse de son comportement. Il/elle vous raccompagne en bas, s’apprête à vous embrasser mais vous reculez en déclarant que vous êtes devenus plus mesuré et avez peur que les choses aillent trop vite. Il/elle tourne les talons et s’en va.

00h20

Dépité, vous arrivez en bas de chez vous et constatez que dans la précipitation vous avez claqué la porte de chez vous en oubliant les clefs à l’intérieur.

00h25

Vous appelez vos parents pour savoir si vous pouvez dormir chez eux. Ils vous répondent que oui et qu’ils ne vont eux-mêmes pas tarder à se coucher.

03h37

La musique est toujours à fond, les rires ne cessent pas, vous vous résolvez à annuler ce footing.

Vous l’aurez compris, au Dahu, nous ne serions trop vous recommander de ne pas prendre de résolutions hâtives ou du moins d’attendre le 1er Janvier! Joyeuses Fêtes de la part de toutes les dahuettes et dahuets et rendez-vous en 2018 pour de nouveaux conseils!

Et si les résolutions se tenaient dès le 31?

Thomas, rédacteur irrésolu par excellence.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Ceci est un contenu sponsorisé.
Pour afficher votre propre contenu, contactez-nous ici : www.ledahu.net/dahu/contact/