Grenoble et ses chasseurs alpins

Le Dahu c’est le guide, certes, des bons plans de Grenoble, mais le Dahu sait également vous partager des infos pour nourrir votre culture générale afin d’impressionner vos proches lors de repas de famille. L’article d’aujourd’hui traite de Grenoble et de ses chasseurs alpins. En Estonie, ils sont 130 chasseurs alpins à renforcer la présence de l’OTAN face au comportement menaçant de la Russie. Considérées comme des troupes d’élite, et jouissant d’un environnement unique, les chasseurs alpins sont un des fleurons de l’armée française. À Grenoble, ils ont une place particulière.

            Vous avez pu les apercevoir sur les pistes de Chamrousse, en entraînement en montagne ou dans leur garnison de Varces. La région grenobloise abrite le 7ème bataillon de chasseurs alpins, des troupes d’élite spécialisées dans le combat en montagne. Créées en 1840, ces divisions combattent aujourd’hui régulièrement. Parmi les opérations les plus notables, les chasseurs alpins de Grenoble furent dépêchés au Kosovo, en Afghanistan, en Centrafrique ou encore lors de l’opération Barkhane au Mali et au Niger. Leur célèbre béret noir permet de les reconnaître.

            A Grenoble, il est possible de visiter le musée des troupes de montagne, qui leur est consacré. Situé au sommet de la Bastille et aménagé dans le fort, il est directement administré par la 27ème brigade d’infanterie de montagne, qui comprend les bataillons de chasseurs alpins d’Annecy, de Chambéry et de Grenoble. Ouvert de 9h à 19h hormis le lundi, il est facilement accessible en téléphérique et peut joliment agrémenter une montée de la Bastille à pied. Le musée vous sera accessible pour 1€50 si vous êtes étudiant, et 3€ sinon. À noter que sa visite est gratuite pour les mineurs.

            Il est également possible de voir les chasseurs alpins de Grenoble dans leur élément, si vous avez de la chance ! Chaque année en janvier, une grosse centaine de chasseurs alpins de la 27ème brigade d’infanterie de montagne participe à la Patrouille Alpine à Chamrousse, un événement sportif visant à renforcer l’esprit d’équipe des soldats, et à les faire s’affronter dans leur environnement favori. Pendant deux jours, ils mettent en pratique leur technique et leur connaissance aiguisée de la montagne, en escaladant le Grand Van, en redescendant en traîneau, puis en s’affrontant en ski de fond dans le final. Vous pouvez les croiser au sommet du télésiège de la Croix, ou les apercevoir en bivouac. A 2200m d’altitude en janvier, il ne serait pas inspiré de les imiter. Seul un Dahu pourrait peut-être rivaliser avec eux… Le défi est lancé, affaire à suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ceci est un contenu sponsorisé.
Pour afficher votre propre contenu, contactez-nous ici : www.ledahu.net/dahu/contact/