Osez l’aventure des bars clandestins….

Crédit Photo : Le Bonbon

Qu’est-ce qu’un bar clandestin ? Non, ce n’est pas un club à la fréquentation douteuse prônant des pratiques peu recommandables … Mais plutôt tout le contraire ! Pourquoi sont-ils cachés alors ? Plongeons-nous dans l’histoire pour comprendre pourquoi ces bars sont secrets ….

En 1920, l’alcool devient interdit par la loi aux Etats-Unis avec la prohibition. Mais il n’est pas question pour les américains de renoncer si facilement. C’est à cette époque que naissent les bars clandestins, sous le nom de speakeasy. Les propriétaires de ces bars inventent moult stratagèmes afin de ne pas être reconnus : souvent, ils fabriquent de petites arrières boutiques secrètes où il est possible de déguster de l’alcool. L’ambiance y est feutrée et intime, l’ambiance tamisée. Cette pratique a été remise au goût du jour, car le côté caché et clandestin a quelque chose d’excitant et de très recherché…

Nous avons rassemblé ici les bars clandestins les mieux camouflés pour vous montrer à quel point l’envie de déguster un cocktail délicieusement alcoolisé en toute discrétion réveille l’ingéniosité et l’imagination…

Le lavomatic

Cette laverie fonctionnelle est sans doute l’une des plus fréquentées de Paris. En effet, un bar clandestin est dissimulé au 1er étage. Impossible d’être découvert avec une telle couverture ! Une fois dans le lavomatic, il faut chercher attentivement le bouton camouflé qui donne accès au bar par une petite porte.

Bars clandestins

La Candelaria

Ce minuscule restaurant de Tacos cache par une petite porte dérobée qui permet d’accéder directement au bar clandestin à la décoration rappelant le Mexique. Pour certains, deux passions enfin réconciliées !

Bars clandestins

Le syndicat

Qui pourrait penser qu’il se cache derrière cet ancien QG de syndicat un bar clandestin luxueux proposant des cocktails haut de gamme ?

Bars clandestins

Le Moonshiner

Pour accéder au Moonshiner, il vous faudra oser pousser les portes de la chambre froide au fond de la pizerria da Vito…

Bars clandestins

 

Alors, l’expérience vous tente ? Justement, le 16 mai dernier, le premier bar clandestin a ouvert à Grenoble, camouflé dans une mercerie !

 

Je vous ne dévoile pas l’adresse, sous peine de briser un secret précieusement gardé…

Alors, si l’envie vous prend de déguster quelques cocktails comme dans les années 20, vous savez où vous rendre…

 

Claire Maelstaf

 

Partager l'article

Laisser un commentaire

Ceci est un contenu sponsorisé.
Pour afficher votre propre contenu, contactez-nous ici : www.ledahu.net/dahu/contact/