À la découverte des plats savoyards

Après avoir évoqué les boissons qui pourront vous réchauffer durant la période glaciale qui arrive, c’est au tour des plats traditionnels d’hiver. En effet, quoi de mieux qu’un bon plat chaud à partager avec ses amis ou sa famille après une lourde journée de travail. Commencez à allumer votre feu, préparer vos ingrédients et vos couverts ou tout simplement enfiler votre plus belle doudoune car aujourd’hui, direction notre belle Savoie, région typique des plats traditionnels d’hiver.

Après avoir évoqué les boissons qui pourront vous réchauffer durant la période glaciale qui arrive, c’est au tour des plats traditionnels d’hiver. En effet, quoi de mieux qu’un bon plat chaud à partager avec ses amis ou sa famille après une lourde journée de travail. Commencez à allumer votre feu, préparer vos ingrédients et vos couverts ou tout simplement enfiler votre plus belle doudoune car aujourd’hui, direction notre belle Savoie, région typique des plats traditionnels d’hiver.

La Savoie est cette région de France où les traditions culinaires sont très connues pour être dégustées en hiver et bien souvent inimitables. En effet, il est difficile de ne pas connaître leur variété de charcuterie, fromages locaux, mais également raclette, fondue et bien d’autres mets savoureux. Mais si vous ne connaissez aucun plat typique, ce n’est pas grave, le Dahu vous propose dans un premier temps de découvrir les traditions culinaires de Savoie qui font sa renommée.

Pour commencer, excepté les personnes qui vivent dans une grotte, tout le monde connaît la raclette, le plat Savoyard le plus connu et le plus apprécié pour sa variété de goûts mais également pour son côté convivial. Ce plat est à base de fromage fondu, de pommes de terre et de charcuterie et il suffit de faire fondre son morceau de fromage dans un appareil à raclette et de venir recouvrir les pommes de terre et les charcuteries.

Le second plat le plus connu de la Savoie n’est autre que sa fondue et qui fait le bonheur de tout le monde. La base de ce plat est son incroyable crème à base de différents fromages (comme le Beaufort, le Gruyère de Savoie ou encore le Comté) mélangé à du vin blanc et des petits morceaux d’ail. Ensuite, il suffit de tremper un petit morceau de pain dans ce mélange savoureux pour retrouver toutes les sensations d’hiver.

Le troisième plat très connu est la tartiflette. Cette recette est un gratin très savoureux car il est composé de lardons fumés, de pommes de terre coupées en rondelles, de morceaux de Reblochon fondus et d’une bonne poêlée d’oignons. Le tout est cuit directement au four ou encore à la poêle. Pour accompagner ce plat, un bon vin blanc est vivement conseillé.

Cependant, les plats évoqués précédemment sont généralement connu par le bon public mais cet article doit également vous faire connaître d’autres bons plats.

Pour commencer, on va parler d’un plat qui ressemble partiellement à la tartiflette. En effet, il se différencie parce qu’il y a la présence des crozets qui sont des morceaux de pâtes faites à partie de farine de sarrasin. En forme de petits carrés, ces pâtes peuvent même remplacer les pommes de terre dans la tartiflette pour un rendu encore plus généreux.

Il faut aussi connaître Le Potchon qui est une spécialité Savoyarde salée à base de pommes de terre, de vin blanc sec, de crottins de chèvre et de purée de sauce tomate. On prend ces ingrédients avec une petite compotée d’oignons que l’on va garnir dans de petits pots en verre puis on va les laisser doucement gratiner au four.

Enfin, pour vos longues soirées d’hiver, on vous présente La Matouille, un plat typiquement Savoyard. Ce plat met à l’honneur la charcuterie Savoyarde que l’on déguste dans une grosse tomme de Savoie passée au four et piquée d’ail et arrosée de vin blanc sec.

En énumérant tous ces plats, on peut tout de même se demander quelles sont les origines de ces plats ? Il faut comprendre que la gastronomie savoyarde s’est développée grâce à son territoire mais également grâce au facteur social. Cette région de France est une terre rurale et a toujours été composée de paysans. La nourriture de l’époque était donc celle des paysans avec des faibles revenus et ces derniers devaient lutter un climat montagneux qui n’est pas vraiment avantageux. Ainsi, le régime ordinaire se composait de soupes, de légumes du jardin, de pommes de terre, de pâtes (les crozets), de polenta, de viande de porc et de chèvre salée, de pain et de fromages.  La seconde explication vient des aubergistes qui accueillaient des visiteurs de passage vers l’Italie et permettaient ainsi le métissage des produits les plus divers.

Pour ceux qui ne peuvent plus attendre de déguster un plat savoyard, voici à disposition des bonnes adresses dans la ville de Grenoble :

  • Le restaurant le plus connu est la Ferme à Dédé dont les plats savoyards ont fait la renommée de l’établissement (situé au 24 rue Barnave)
  • Le Gratin Dauphinois situé au 52 avenue Félix Viallet est un restaurant avec un cadre très agréable et très convivial
  • Un cadre typique de la région, un personnel convivial, une cuisine savoyarde d’exception ? Foncez au Bistrot Savoyard situé au 5 rue des Clercs
  • Pour un cadre incroyable qui conserve les traditions de la cuisine savoyarde, le restaurant A Confesse est parfait (27 rue Saint-Laurent).
Partager l'article

Laisser un commentaire

Ceci est un contenu sponsorisé.
Pour afficher votre propre contenu, contactez-nous ici : www.ledahu.net/dahu/contact/