Histoire de nos montagnes à lire au coin du feu

Le Dahu, notre mascotte adorée

« Il était une fois un pays parsemé de montagnes, flèches lancées dans une course folle pour atteindre les cieux… »

Ce sont en ces temps perturbés mais surtout confinés que je vais vous conter l’histoire de notre mascotte chérie et adorée ! Installez-vous au coin du feu et profitez de ce moment pour (re)découvrir la valeur fondatrice de notre association.

« Alors que je me promenais dans les monts du Vercors en cette belle journée d’automne, je fis une rencontre étonnante… Au détour d’un chemin, deux petites cornes dépassent d’un buisson épineux. Malgré mon approche à pas de loup, elles disparaissent dans la broussaille et s’échappent devant moi. Je quitte alors le chemin, bien décidée à photographier un chamois aujourd’hui. Vous l’imaginez bien, s’ensuit alors une sorte de course poursuite entre l’animal et moi-même. Malgré toutes mes ruses, il m’est impossible d’approcher suffisamment le cabri pour le voir réellement.

Nous voici donc tous deux à cavaler à travers la montagne, si bien que je me demande si je n’en fais pas tout simplement le tour. Je m’arrête donc et me demande intriguée quel est ce chamois si étrange qui ne semble aller que dans un sens. En effet, à tout moment un chamois aurait grimpé à la verticale ou rebroussé chemin pour me semer dans les broussailles épaisses et escarpées.

Je repris mon ascension, résignée à ne pas avoir de jolis clichés de chamois batifolant. Une pensée à cet animal étrange ne me quitta cependant pas jusqu’à la fin de la journée.

Pour finir en beauté ma journée montagnarde je décidai de dîner à la ferme à Dédé pour déguster une raclette avec des amis. Je contai alors mon aventure particulière quand le restaurateur, qui m’avait écoutée, m’apporta toutes les réponses à mes questions.

D’une voie grave, il s’exclama :

  • « Vous avez donc chassé le dahu ! »

Devant mon air interrogateur, il s’explique :

  • « Le Dahu est le petit animal préféré de nos montagnes. Sa ressemblance avec le chamois est frappante mais il possède sa particularité : Deux de ses pattes sont plus courtes que les autres ! C’est pourquoi son cheminement vous a parut étrange.
    On distingue quatre espèces de dahu : le dahu dextrogyre dont les pattes de droite sont plus courtes, le dahu ascentus frontalis aux pattes avant plus courtes, le dahu descentus frontalis aux pattes arrière plus courtes et enfin le seul encore existant le dahu levrogyre qui possède les pattes de gauche plus courtes. Vous deviez donc faire le tour de la montagne direction Est.
    De nature très timide, il est rare de l’apercevoir et quasi impossible de le photographier pour soulager votre déception. Par ailleurs, il faut éviter de l’effrayer sinon pris de panique il se retournera et ainsi dégringolera de la montagne du fait de ses pattes plus courtes. »

Ayant fini son explication et devant nos airs captivés et ébahis, le restaurateur nous adresse un clin d’œil complice. Il s’éloigne ensuite un petit sourire aux lèvres, satisfait de son effet. »

Partager l'article

Laisser un commentaire

Ceci est un contenu sponsorisé.
Pour afficher votre propre contenu, contactez-nous ici : www.ledahu.net/dahu/contact/